La Chine mène la guerre contre la pauvreté, cela passe aussi par l'écologie.

par Mega entreprise, le 1 novembre 2020

Dans les 40 dernières années la Chine a sorti 700 millions de personnes de la pauvreté, ce fut l'objectif premier du président Xi Jinping quand il est arrivé au pouvoir en 2012. Son programme s'est basé sur cinq points essentiels: la modernisation de l'éducation, du logement et de l'industrie, l'avancée écologique et la sécurité sociale.

Les réalisations de la Chine au cours des cinq dernières années attirent l'attention du monde entier

par Yann de l'Agence de presse Xinhua, le 24 octobre 2020

L'année 2020 marque la fin de la période du 13e plan quinquennal de la Chine (2016-2020). Malgré les défis externes croissants et les graves retombées du COVID-19, la Chine a travaillé à plein régime pour atteindre les objectifs fixés dans le plan, ce qui lui a valu les applaudissements d'experts du monde entier.

Pourquoi détestons-nous la Chine ?

par Nico Hirtt, chargé d'étude chez Aped, le 9 octobre 2020

Lettre ouverte à Mme Véronique Kiesel et à tous les journalistes qui nous (dés-)informent sur la Chine

Les secrets des chiffres de la lutte contre la pauvreté en Chine.

CGTN francais 1 octobre 2020

Protection de l'environnement, WeChat et démocratie participative

par Élisabeth Martens, le 15 septembre 2020

WeChat, le réseau social utilisé par tous les Chinois, prête volontiers ses services quand il s'agit de dénoncer les retards écologiques et les dérives environnementales de la Chine. Depuis sa création à ShenZhen en 2011, il n'y a jamais eu autant de critiques à propos de la pollution de l'air à Pékin, ou de celle des rivières à Shanghai, ou de critiques à propos de la multiplication de barrages, ou du déplacement des cours d'eau, etc.

Selon deux enquêtes nord-américaines, les Chinois sont plutôt satisfaits de leurs dirigeants

par Frédéric Lemaître pour Le Monde, le 18 juillet 2020

Les sondés apprécient la lutte contre la corruption et les mesures prises en faveur de l’environnement.

Décrets officiels de 1989 sur la protection de l’environnement

par Lionel Vairon, le 13 juillet 2020

Ci-dessous une loi sur la protection de environnement adoptée et mise en application dès 1989 montrant que les préoccupations écologiques et le bien-être de la population ne sont pas nouvelles en Chine. Reforestation près de Chengde, province du Hebei dans le nord de la Chine

Penser l'écologie, c'est aussi penser le social et le long terme

par Elisabeth Martens, le 12 mai 2020

Parmi d'autres, le programme de la "Grande Muraille verte" est un exemple d'une planification nationale à long terme, il s'étend de 1978 à 2074. Ce gigantesque plan de reforestation du nord de la Chine vise à arrêter le désert de Gobi en replantant des arbres et des arbustes. En Chine, ce projet est réalisable grâce à une politique gouvernementale qui réfléchit son économie, son écologie et la santé de sa population globalement et à long terme. Dans un système capitaliste comme le nôtre qui réfléchit en termes de rendements immédiats, ce serait « mission impossible ».

La Chine établit un système moderne de gouvernance environnementale

par la rédaction de Xinhua, le 4 mars 2020

La Chine a publié une directive pour construire un système moderne de gouvernance environnementale dans le but de fournir un soutien institutionnel pour un meilleur environnement écologique.

Le modèle chinois devrait inspirer tous les défenseurs du climat !

par Guillaume Suing pour Le Grand Soir, le 18 mars 2019

Le gouvernement français ne parvient pas encore à opposer, pour les diviser, le mouvement populaire des gilets jaunes aux revendications sociales et les militants « pro-climats » cherchant à imposer aux politiques des mesures anti-pollution sérieuses (mesures qui avaient pourtant servi de prétexte aux surtaxes des carburants à l’origine du mouvement des gilets jaunes !). Il y a d’ailleurs sur le terrain, des fraternisations entre ces deux mouvements aux revendications différenciées mais peut être pas si contradictoires. Les pancartes sont parfois assez claires sur cette tendance commune anticapitaliste : « Changeons le système, pas le climat », « Fin du monde, fin du mois : même combat ! ».