L'avenir de notre planète dépend de la fin de la nouvelle guerre froide

par Kenny Stancil, Common Dreams, le 8 juillet 2021

« Au milieu d'une urgence climatique qui fait des ravages dans les communautés du monde entier, la voie vers un avenir vivable exige un nouvel internationalisme ancré dans la coopération mondiale, le partage des ressources et la solidarité. »

Au G7, l’omniprésence de l’absent chinois

par Wilfrid Galand, directeur stratégiste de Bourse Direct, le 15 juin 2021

A eux deux, la Chine et les États-Unis représentent près de 40% des émissions de gaz à effet de serre de la planète. Ils représentent aussi plus de 1000 milliards de dollars d’investissement annuel en Recherche et développement. La solution à l’urgence climatique passe par un renforcement des coopérations, à l’image de ce qui a permis – après les hésitations et les méfiances des premiers mois - des avancées très rapides et spectaculaires dans la lutte contre la pandémie.

Antarctique : La Chine et la Russie bloquent toujours la création de deux nouvelles aires protégées

par Baptiste Gaborit pour radioclassique.fr, le 15 juin 2021

Pour la première fois depuis 1989, la France accueille la 23ème Réunion consultative du Traité sur l’Antarctique, traité unique qui a fait de ce continent une réserve naturelle dédiée notamment à la science, mais qu’il faut continuer à préserver.

Le climat, une bataille systémique entre la Chine et les Etats-Unis

par Élisabeth Martens, le 5 mai 2021

L’accord de Paris sur le climat signé en 2015 prévoit de limiter le réchauffement climatique à 2°C maximum par rapport à l’ère pré-industrielle. La Chine étant le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, ses efforts en matière de changement climatique sont essentiels. Cependant les États-Unis ne veulent pas se laisser dépasser par la Chine en ce qui concerne les énergies renouvelables et ont engagé la Chine dans un bras de fer économique, avec le climat comme enjeu.

Quelles sont les contributions des différents pays au changement climatique ?

par Adrien pour Techno-Science, le 27 avril 2021

Une collaboration internationale de climatologues impliquant le LSCE (CEA-CNRS-UVSQ) détermine grâce à un modèle les différentes contributions régionales au réchauffement climatique global, ainsi que les facteurs individuels qui le modifient en l'amplifiant comme les émissions de CO2 ou au contraire, l'atténuent temporairement, comme les aérosols. Un précieux outil pour mettre en oeuvre une politique climatique responsable.La Terre reçoit l'énergie rayonnée par le Soleil et se réchauffe.

La Chine réitère ses engagements en matière de changement climatique

par la rédaction de CGTN, le 24 avril 2021

La Chine, le plus grand pays en développement du monde, a réaffirmé que ses émissions de CO2 atteindront un pic avant 2030 et que la neutralité carbone sera atteinte avant 2060. Cette promesse a été réitérée par le président Xi Jinping lors du Sommet des dirigeants sur le climat qui s'est tenu jeudi, une étape importante dans le processus politique mondial sur le climat avant la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques. « La Chine a fait de l'écologie une priorité de la construction conjointe de la Nouvelle route de la soie et a promu une série d'initiatives écologiques », a noté le Président, ajoutant qu'en octobre, la Chine tiendra la 15ème réunion de la Conférence des parties sur la Convention concernant la biodiversité.

Les entreprises allemandes et le cauchemar du marché chinois

par Sophie Beloiton, partenaire de Chinadialogue, le 4 janvier 2021

Une coalition de conseillers internationaux de la Belt and Road Initiative (BRI), soutenue par le gouvernement, a recommandé à la Chine d’appliquer des contrôles environnementaux plus stricts à ses investissements à l’étranger. Si cette recommandation était adoptée, elle s’écarterait considérablement de l’approche habituelle de la Chine qui consiste à s’en remettre aux règles du pays d’accueil, souvent inadéquates, pour réglementer ses investissements à l’étranger.

La neutralité carbone en Chine d'ici 2060 : une tâche ardue mais impérative

par Xie Zhenhua pour Dialogue Chine-France, le 6 décembre 2020

Le 22 septembre 2020, le président Xi Jinping a prononcé un discours important lors du Débat général de la 75e Assemblée générale des Nations Unies. « La Chine augmentera sa contribution volontaire au niveau national, adoptera des politiques et des mesures plus fortes et s’efforcera d’atteindre son pic d’émissions de dioxyde de carbone d’ici 2030. Nous nous efforcerons d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2060 », a-t-il déclaré.

La Chine sur la scène climatique

par Adam Tooze, le 19 octobre 2020

Ci-dessous, Adam Tooze, professeur d'histoire à l'université de Columbia, évalue l'importance de l'objectif de neutralité carbone pour 2060 annoncé par la Chine.

La 5G couvre la Chine, qu'en est-il de sa neutralité carbone ?

par Élisabeth Martens, le 30 septembre 2020

La nouvelle technologie 5G est déjà disponible dans plusieurs pays : la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Suisse, etc. En Europe, selon le plan lancé en 2016 par l’UE, chaque État membre devra avoir au moins une grande ville couverte par la 5G d'ici la fin 2020. En 2025, ce même plan prévoit que toutes les zones urbaines et les principaux axes de transport devront être équipés de cette nouvelle technologie. On devrait alors envisager la mise en place de la génération suivante des normes de téléphonie mobile, la 6G.