Shigatsé : jeunes pionnières dans la réduction de la pauvreté

par "Récits du Tibet" sur tibet.cn, le 2 décembre 2020

A travers la plantation de légumes et de fruits en serre, Kalsang Wangmo et sa sœur Dekyi Drolma sont devenues de jeunes pionnières en matière de réduction de la pauvreté au comté de Bainang, préfecture de Xigazé en Région autonome du tibet.

Des mets plus savoureux et nutritifs sur les tables tibétaines

par la rédaction de Xinhua, le 23 février 2021

Ngawang Norbu quitte le marché du mont Yaowang avec un sac rempli de tomates fraîches, d'œufs et de céleris, rentrant chez lui pour cuisiner. "Quand j'étais enfant, nous ne mangions que de la tsampa (un plat courant au Tibet à base de farine) et de la viande. Nous cultivions des pommes de terre et des radis blancs, mais nous ne mangions jamais de légumes, et encore moins de volaille, d'œufs ou de fruits de mer", explique cet homme de 58 ans vivant à Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet.

Le PIB du Tibet croît de 7,8 % en 2020 tout en maintenant le cap sur la protection de l'environnement

par la rédaction de Xinhua, le 20 janvier 2021

Le produit intérieur brut (PIB) de la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, a augmenté de 7,8 % en 2020, a déclaré Qizhala, président du gouvernement régional qui ajoute que le gouvernement régional a également fait de la conservation écologique une priorité.

COVID : l’équipe d’enquête de l’OMS juge hautement improbable l’hypothèse de la fuite d’un laboratoire chinois

par Thomas Boisson pour Trust my Science, le 10 février 2021

Après deux semaines d’enquête en Chine concernant les origines du coronavirus SARS-CoV-2, l’équipe d’experts de l’OMS a établi un rapport préliminaire permettant de remettre en doute la crédibilité de certaines hypothèses et d’en conforter d’autres. C’est notamment le cas de la théorie selon laquelle le coronavirus aurait fuité (accidentellement ou volontairement) d’un laboratoire chinois, que l’équipe d’enquête considère comme extrêmement improbable. Les experts détachés par l’OMS doivent encore procéder à des analyses supplémentaires pour étudier d’autres hypothèses plus crédibles, notamment la transmission via des aliments surgelés.

L'équipe de l'OMS sera en Chine en janvier pour explorer « toutes les pistes » sur l'origine du SARS-CoV-2

par Sciences et Avenir avec AFP, le 23 décembre 2020

Un an après la découverte des premiers cas dans la région chinoise de Wuhan, 10 scientifiques de l'OMS se rendront pour la première fois en janvier en Chine.
Leur mission devrait durer entre cinq à six semaines : il s'agit d'enquêter sur l'origine du coronavirus responsable du Covid-19.

L'avis du FMI sur la reprise économique de la Chine post-Covid

par la rédaction de Xinhua, le 29 janvier 2021

La Chine a répondu "énergiquement" au COVID-19 avec une politique fiscale qui a contribué de manière significative à sa croissance en 2020, a confié à Xinhua un responsable du Fonds monétaire international (FMI), l'appelant d'ailleurs à une action fiscale continue pour aider à rééquilibrer son économie.

La Chine a sorti 800 millions de personnes de la pauvreté en 40 ans

interview de Mattéo Marchisio par La Chine au présent, le 20 novembre 2020

L’année 2020 est la dernière année de la campagne de la Chine pour réduire la pauvreté. Après des décennies d’efforts, la Chine est devenue le pays avec le plus grand nombre de personnes sorties de la pauvreté dans le monde.